Lundi 1 Juillet

Enfin, nous partons ! Mais mon réveil ne fut pas comme dans tous ces films où les gens sont super excités et heureux. Moi, j’ai peur. De manière complètement irrationnelle et globale, j’ai peur. J’ai le cœur serré, je suis de mauvaise humeur et j’imagine tous les pires scénarios. En plus de ça, Wumi n’est pas là au réveil ! Je la cherche et la trouve ronflante dans mon lit (pour cause de canicule, nous avions migré dans la chambre d’un de mes frères).

Je la laisse et vais prendre mon petit déjeuner. Elle s’installe à table quelques minutes plus tard et nous mangeons en silence. Puis elle monte ranger les dernières affaires, je la rejoins et je lui dis. Je lui dis que je suis terrifiée. Elle me dit qu’elle aussi, nous nous embrassons et on retourne à nos affaires dans une ambiance plus agréable. Mon père s’en va vers 10h, il nous fait des gros câlins, ça fait du bien !

Ça y est tout est enfin prêt, on va chercher ma petite sœur qui voulait sortir Flaca avec nous. On la laisse nous parler pendant toute la ballade, on la laisse nous divertir. Elle nous parle d’un de ses amis, on se concentre, on écoute et on ne s’occupe plus de notre peur. C’est absolument parfait. Merci Yolaine !

On rentre, on termine les derniers petits préparatifs et on prend une dernière douche avant on ne sait combien de temps ! ET ON PART ! « Enfin » comme dit le telegram de Yolaine au reste de notre famille.

Mais, on s’arrête très vite pour faire quelques courses pour la route. On avait choisi comme destination potentielle « Coulommiers » mais la route pleine de bouchons nous a fait dévier de notre trajectoire et nous nous sommes arrêtées trois heures plus tard à l’Intermarché de Farmentiers.

Pendant que Wumi fait les courses, j’aperçois deux personnes dans des vêtements confortables et tenant un gros pack de bières se diriger vers un camion. Je me laisse influencer par les stéréotypes et me précipite à leur rencontre. Je leur demande s’ils connaissent un endroit dans les environs où nous pourrions passer la nuit à l’ombre et au calme. C’est le cas, l’une des deux voyage en camion aménagé et connaît un super spot. Ils me proposent de nous y conduire mais de boire un coup chez eux avant. Wumi revient, on accepte.

Ils sont cinq colocataires, quatre chiens et deux chats dans une haute maison avec jardin. Les canidés font trois à quatre fois la taille de Flaca, elle est effrayée. Elle tremble de tout son corps et pleure. Je ne sais pas quoi faire et je ne suis pas sûre d’avoir pris la bonne décision mais je veux la rassurer. Alors, je la soulève puis m’assois avec elle sur mes genoux. Au bout d’un moment, elle ne tremble plus. Mais, un chien en particulier ne la lâche pas, elle lui aboie dessus et lui montre les dents dès qu’il s’approche trop d’elle. Son maître finira par l’enfermer dans la maison. Une fois de plus, Flaca règne.

Nos hôtes sont super gentils. On parle de camion aménagé, de voyage, de musique… Mais les bières s’enchaînent à une vitesse incroyable et nous avons envie de rejoindre le paradis promis. Ils nous y accompagnent donc et nous n’aurions pu imaginer mieux pour notre première nuit ! On est dans une espèce de clairière au bord d’un cours d’eau. On est tellement heureuse ! On les remercie des millions de fois, on leur laisse l’adresse de nos blogs et ils nous laissent.

On se fait un petit apéritif à la Leffe Ambrée et tartine de Madame Loïc puis un bon repas : aubergines et tomates au curry avec de la semoule. On finit la soirée en jouant à un jeu de société et en parlant de notre journée. Puis, nous sommes allées nous coucher dans notre camion avec les portes arrière et la porte latérale ouverte pour sentir une agréable brise sur nos crânes rasés. On écoute le bruit de l’eau, on regarde la mini ouverture sur le ciel que nous avons, c’est parfait.

Commentaires

  1. Ornella

    Très bel article. J’aime l’idée que la peur puisse être là mais ne pas tout dominer. Qu’on puisse la ressentir, l’étreindre et ne pas l’écouter.
    C’était une superbe première journée.
    Bon voyage à toutes les deux 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 5 =