Journaux de bord

Mardi 2 Juillet

Là, c’est bon, je peux le dire, ce fut un réveil comme dans les films, idyllique, absolument parfait ! Il y avait le bruit des oiseaux, le bruit blanc de l’eau (comprendra qui comprendra), un rayon de soleil nous caressait la joue et, après avoir ouvert la porte à une Flaca insistante, la quiétude de la nature nous berçait agréablement.

Lundi 1 Juillet

Enfin, nous partons ! Mais mon réveil ne fut pas comme dans tous ces films où les gens sont super excités et heureux. Moi, j’ai peur. De manière complètement irrationnelle et globale, j’ai peur. J’ai le cœur serré, je suis de mauvaise humeur et j’imagine tous les pires scénarios. En plus de ça, Wumi n’est …

Finie la routine maussade

Je ne vais pas mettre fin à mes jours, ça non. En fait, j’ai convenu d’une rupture à l’amiable avec mon entreprise. Mon retour est prévu pour fin Mai. J’ai plus que quelques semaines à tenir (7 semaines pour être exacte). Ma femme me trouve courageuse, je suis plutôt d’accord avec elle. Qu’est-ce que c’est dur de faire ce dont on a envie dans ce monde… Mais avec un peu de soutien, et beaucoup de détermination tout est possible. Plus facile à dire qu’à faire.

Mardi 2 avril 2019

Ce matin, je me suis réveillée une fois de plus avec la douce sonnerie de Skype. (En vrai, c’est une horreur cette sonnerie à fond le matin mais c’est pour aller avec le caractère poétique que j’essaye de donner à ce réveil, so fuck off). Je suis restée parler avec ma femme d’amour une bonne …

Rejet et solitude

En tant qu’expatriée à Dubai, je ne m’épanouie pas. Donc, je provoque ma solitude malgré qu’elle me soit de plus en plus insupportable. Elle est couplée avec ce sentiment violent de rejet que je vis, à cause d’un proche à qui j’ai dit que j’étais non seulement amoureuse de Anne, mais qu’en plus je sortais avec elle. C’est pas la fin des haricots mais bon, c’est brutal de vivre ce genre d’émotions.